Seule à Amorgos, l’île mystérieuse !

Seule à Amorgos, l’île mystérieuse !

Mon voyage seule sur l’île d’Amorgos


L’arrivée par la mer Egée

Août, je respire à pleins poumons… quelle aventure! Il faut dire que la mer est bien agitée dans ce coin-là à cette période de l’année. Alors il faut prévoir quelques astuces (comme fixer un point au loin l’horizon), boire de l’eau et pour ma part, j’écoutais en boucle de la bonne musique et je restais debout dans le sens du bateau ! Un bateau qui était en fait un ferry.
Me voilà enfin arrivée (après 3h de navigation depuis Naxos) sur l’île d’Amorgos, la plus orientale des Cyclades. L’île est célèbre pour son monastère de Chozoviotissa accroché à la falaise. Amorgos est une île tout en longueur, elle a une surface de 121 km2 pour 112 km de côtes. Elle fait près de 6 km de large. C’est une magnifique île préservée qui offre de belles possibilités de randonnées. Elle n’est toutefois plus autosuffisante en eau et elle en reçoit toute l’année (surtout l’été à cause de la saison touristique). Alors un geste, ne laissez pas couler inutilement l’eau de votre salle de bain!

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse !

plage de sable d’Aegiali


Mon voyage

Mon périple en solo a commencé il y a quelques jours et j’ai déjà visité Santorin et Naxos. Là, je n’ai qu’une hâte : découvrir cette île mondialement connue parce qu’elle a été le lieu de tournage de quelques scènes du chef d’oeuvre cinématographique « Le Grand Bleu » de Luc Besson (1987).

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Une crique à Amorgos!

 

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Les églises d’Amorgos !

 

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Sur la route côtière !

 

Atmosphère à Amorgos

A peine débarquée du ferry, à Katapola (1er port de l’île), j’aperçois une petite camionnette jaune avec 2-3 personnes devant qui me demandent où je vais. Direction Aegiali (le 2ème port de l’île). J’ai réservé 2 nuits dans ce charmant port. Je partage le véhicule avec de jeunes Anglais, qui eux, vont au camping. L’ambiance est cool, décontractée et sympa ! J’aime! Une route sinueuse et montagneuse, pas grand monde à l’horizon (à part quelques chèvres qui magnent sur les flans de colline). Une seule chose m’envahit…

Comme c’est beau, cette vue ! Ouaouh ! A couper le souffle !

Ca grimpe, ça grimpe et ça redescend, ça redescend (respirer calmement et fixer un point à l’horizon est utile en cas de nausées !). En 40 minutes me voilà arrivée dans le petit port d’Aegiali et là un bonheur immense : quelle beauté et quelle authenticité ! J’en ai vu pourtant des îles mais celle-ci, est unique. Elle a vraiment quelque chose en plus… le calme, la lumière et l’atmosphère ! On se sent bien. Le stress au placard ! On est juste émerveillés et on se relaxe! C’est aussi un vrai paradis pour les mordus de photo comme moi! Je sens que je vais passer un séjour inoubliable !


Prendre ses marques

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Je loge dans un petit studio et une terrasse sur le toit de la maison à partager. La vue est incroyable. On dirait que le temps s’est arrêté. Là, je suis véritablement en Grèce, la Grèce comme j’aime !

Je sens encore l’odeur des plats grecs à travers mes narines car pas loin de ma fenêtre, il y a une terrasse de restaurant. Je croise un couple avec un enfant qui a loué la chambre à côté de la mienne.

A peine le temps de poser mes affaires, je pars à la découverte du port. Là, le bonheur s’intensifie à chaque mètre… toits et portes bleues azurs, petites maisons blanches, chemins escarpés, une plage de sable pas très loin, un ou deux petits cafés, quelques restaurants plus loin, deux ou trois petites échoppes, 1 petite agence de location de voiture, 1 boulangerie, 1 superette, tout y est !

Je n’ai rien besoin de plus ! Je suis au paradis !

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Il fait bon, il fait doux, une petite brise est présente mais elle n’est pas dérangeante en ce mois d’août, je continue à découvrir ce charmant petit village. Les gens sourient, il y a quelques touristes mais vraiment peu de monde comparé aux touristes vus sur les îles de Rhodes, Cos ou Santorin… quel pied !

En ce premier soir sur Amorgos, je me décide à manger sur le pouce un bon Gyros (un sandwich grec composé de viande, souvent du porc émincé, des tomates, des frites, quelques feuilles de salade, des oignons et de la sauce Tzatzíki… mmmmhhhh) … le tout servi avec du pain pita ! what else !

Comptez 2,50 Euros 3 Euros… Quel délice !

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Coucher de soleil à Aegiali !

Je continue, je marche un peu, je m’arrête et je bois un bon petit verre sur une terrasse de restaurant. J’ai même droit au coucher de soleil. Ouaouh…

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

La vue proche du Monastère !

La découverte de l’île

Le lendemain, je décide de louer une voiture (comptez 35Euros par jour environ en haute-saison). Pas grand monde sur les routes (attention, prévoyez le plein d’essence) car les stations sont rares sur l’île. Il y a des bus mais c’est assez chaotique et les distances sont trop longues pour les faire à pied.

J’admire sur la route de vrais trésors tels que la chef-lieu de l’île, Chora (village médiéval). Eglises byzantines, moulins, maisons traditionnelles, ruelles étroites et pavées, Chora déborde de charme et il y a une belle atmosphère.

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Le fameux Monastère d’Amorgos !

 

Plus loin, je trouve enfin le chemin qui m’emmène proche du splendide monastère de Chozoviotissa accroché à la falaise ou encore le Mont Minoa au coucher du soleil. Magique !

L’île est dotée de côtes magnifiques et particulièrement préservées qui offrent le spectacle de hautes falaises plongeant dans des eaux d’un bleu translucide.

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Une plage pour l’après-midi !

 

Amateurs de grandes plages de sable, allez plutôt du côté d’Aegiali, car ici vous trouverez davantage des criques rocheuses ou des plages de galets. L’eau y est fraîche (même en plein été!) mais vous pourrez nager au milieu de ses eaux limpides et lorsqu’il fait plus de 30°C, c’est toujours bien agréable.

 

Dormir dans un hôtel 5* SPA

Je me suis baladée pendant plusieurs jours sur cette île magique et remplie de bonnes énergies. J’ai passé quelques nuits chez l’habitant au port d’Aegiali. Comptez une trentaine d’Euros (ça a un peu augmenté depuis…) la nuit et vous profiterez du charme local avec les vrais Grecs. Malheureusement, je n’ai pas pu beaucoup échanger car la dame chez qui j’étais ne parlait que le Grec… mais j’ai eu beaucoup de plaisir.

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Vue depuis l’hôtel Aegialis & Spa !

 

Je suis également partie à pied pour visiter le fameux hôtel 5 étoiles (local) qui domine la baie d’Aegiali. J’y ai passé une nuit. Son nom ? Aegiali Hotel & SPA. Et là, je suis restée sans voix face au spectacle, particulièrement depuis la piscine !

La propriétaire est charmante et j’ai beaucoup discuté avec elle. Elle m’a fait visité le SPA. On peut venir aussi pour des stages de yoga et de Pilates. Il y a des groupes toute l’année et le coin est vraiment idéal. Le buffet du petit déjeuner est tout simplement copieux.

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Vue depuis la piscine de l’hôtel !


Petit épisode stressant

La veille de mon départ, j’apprends que le bateau rapide (Speedboat) que j’ai réservé pour rejoindre Santorin et rentrer en Suisse ne viendra pas jusqu’à Aegiali car la mer est trop agitée ! Euh… ok, ok.. mais moi j’ai un vol qui m’attends et je ne peux pas changer mes dates, il n’y a qu’un vol par semaine! C’est pas que je n’ai pas envie de rester mais là, je suis obligée de rentrer… 

Me voilà en stress…. bon bon, je me calme et je vais trouver une solution. Je descends à pied au port et je vais me renseigner au petit bureau de Tourisme. Là on me confirme, qu’en effet, il n’y aura pas de Speedboat mais peut-être de la place sur le gros ferry Blue Star qui part à 5h du matin de Katapola (l’autre port de l’île!) et qu’il faudra changer à Naxos pour prendre un autre bateau…… OK .. OK …. tout d’abord comment se rendre à Katapola aux aurores sans voiture et sans bus ? Le pire c’est que la dame du bureau de Tourisme n’est même pas sure qu’il y a encore de la place depuis Naxos et elle ne peut malheureusement pas me réserver le 2ème trajet. C’est la haute-saison! Ici personne ne stresse, c’est normal pour eux… bon, moi je dois aligner mes chakras… alors je décide de me poser sur une terrasse et de me calmer un peu. Je discute avec le patron qui me dit qu’il connait quelqu’un à Naxos qui a peut-être une solution pour me trouver un billet sur le 2ème trajet. Il prend son téléphone et se renseigne. Au bout de 20 minutes de négociations, il me dit que c’est ok et que dès que j’arrive à Naxos, il faudra que je fonce à l’agence de voyages de son ami (située toujours sur le port) et que j’y achèterais mon billet là-bas. Ca a l’air facile, bien entendu mais je suis un peu inquiète. Je croise les doigts pour que mon bateau parte à l’heure d’Amorgos et que j’aie suffisamment de temps pour changer à Naxos. Je le remercie car j’ai apprécié son coup de main et je repars au bureau de Tourisme pour acheter mon billet pour 5h du mat. J’ai toujours pas de solution pour le trajet jusqu’au port de Katapola mais je vais trouver ! Positive attitude ! Là, je tombe sur un couple français qui est dans la même situation que moi (bloqués à Aegiali!) et qui logent dans un petit hôtel pas loin. Ils sont cools et ils me proposent de me prendre le lendemain matin tôt pour rejoindre ensemble le port (aux aurores!). Ils ont toujours leur voiture de location (une belle jeep 4×4 à toit ouvert!) —— c’est génial !!! Je respire à nouveau. Rendez-vous pris, nous partons bien décidés à fêter ça à la taverne du coin !

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

La côte d’Amorgos !


Petit conseil
: préférez prendre les gros ferrys plutôt que les speedboats (bateaux rapides) en juillet-août car ces derniers ne sont jamais certains de pouvoir venir vous chercher… je vous l’avais dis au début, la mer est plutôt agitée dans le sud !

Autre solution pour les porte-monnaies plus remplis
:
faites le trajet en hélicoptère pour rejoindre Mykonos par exemple ! Un service VIP est proposé à l’hôtel Aegiali & Spa.

Bilan ?

Amorgos est définitivement mon île coup de coeur ! Et vous, c’est pour quand le départ???

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Balade nocturne à Aegiali !


Comment se rendre à Amorgos ?

En haute-saison et avec le gros ferry, il existe une liaison quotidienne depuis Athènes, Paros ou Naxos. Il y a également d’autres bateaux rapides depuis Santorin, Folegandros, Milos et Sifnos. Une liaison locale presque tous les jours depuis Donoussa, Koufonissi, Skinoussa, Iraklia.

Attention ! préférez donc plutôt les gros ferrys tels que Blue Star ou Anek Lines ! Vous serez au moins certains de partir/rentrer ! Comptez environ 35 Euros par personne aller retour depuis Naxos en haute-saison. Depuis le port du Pirée, comptez 7h30 de traversée pour environ 35 Euros par trajet et par personne.


Se loger

L’essentiel des logements à louer sont situés dans les ports de Katapola et d’Aegiali. Le premier est plus calme et authentique, le deuxième plus « animé » et dispose d’une grande plage de sable. Il existe bon nombre de petites auberges à Aegiali mais il y a aussi les appartements et studios de mon ami Michalis. (contactez-moi pour une offre)

Attention, en haute-saison, il est préférable toutefois de réserver à l’avance votre chambre !

Si vous souhaitez un séjour famille ou en couple dans une structure hôtelière de renommée, allez au Aegialis Hotel&SPA.

La propriétaire, Irène est née à Amorgos. Son père a été l’un des premiers à proposer des chambres à louer quand l’île était encore totalement isolée. Leur hôtel a ouvert ses portes en 1992 après deux ans de durs et importants travaux. En 2008, l’hôtel s’est développé et a ouvert le plus grand centre de thalassothérapie des Cyclades, le « Lalon Idor Thalasso Spa & Beauty Centre ». La piscine est sublime et tout l’établissement est chargé en bonnes énergies. L’hôtel se dresse sur une colline surplombant la magnifique baie d’Aegiali et offre une vue exceptionnelle. Entre la plage de sable d’Aegiali et de la tranquille crique de Levrossos, l’hôtel est à 7-10 minutes de marche des eaux cristallines de la baie Aegiali.
L’emplacement l’hôtel est si spectaculaire et unique qu’il émerveille chaque visiteur au premier regard !

Seule à Amorgos, l'île mystérieuse!

Spa de l’hôtel Aegialis Hotel !

Se balader sur l’île

Pendant la période d’été, un service de bus dessert une grande partie de l’île (Katapola-Chora-Aegiali). En revanche, le service pour la partie sud de l’île, beaucoup plus isolée, est très rarement assuré. Comptez entre 1 et 3 euros par personne selon votre destination. Vous pouvez toujours louer une voiture au port d’Aegiali ou de Katapola, cela sera bien pratique. Attention toutefois au quota de voitures disponibles. Ils n’ont pas trop de stock.

Je vous conseille donc de réserver votre voiture à l’avance!

Retrouvez les plus belles offres exclusives pour faire du yoga-méditation dans un 5 étoiles à Amorgos


Agrandir le plan

Ces petites lignes vous plaisent-elles?
Donnez moi votre avis dans les commentaires et contactez-moi
par mail si vous souhaitez que j’organise vos vacances!
(je suis agent de voyages indépendante!)

Vous pouvez me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • amorgos
  • ile amorgos grèce
  • amorgos grèce
  • amorgos cyclades
  • ile amorgos